Maux de tête, les symptômes qui doivent inquiéter

Les maux de tête peuvent être totalement anodins et touchent régulièrement une personne sur deux. Lorsque la douleur est persistante et s’accompagne d’autres signes ressentis au niveau du corps, les migraines sont souvent les symptômes d’un problème de santé plus grave.

Qu’est-ce qu’un mal de tête ?

Les céphalées, communément appelées « maux de tête » se manifestent par une douleur ressentie au niveau du crâne dans l’extrémité céphalique, le haut du cou et la tempe.

Dans la majorité des cas, une consultation auprès d’un médecin généraliste suffit pour avoir le traitement adéquat pour soigner ces céphalées. Les causes sont souvent la déshydratation, la pratique d’une activité physique intense, le manque de sommeil, etc.

Les maux de tête peuvent aussi être la manifestation d’une maladie plus grave qui requiert une consultation auprès d’un médecin spécialiste. C’est le cas lorsque la céphalée est persistante et que les médicaments de base ne suffisent plus à soulager la douleur.

Quels sont les signes inquiétants de la céphalée ?

Mal De Tete

Les symptômes inquiétants des céphalées sont divers. Voici les 05 signes habituellement diagnostiqués chez les patients, désignant un problème de santé nécessitant un traitement spécialisé :

Migraines et vomissements

Les maux de tête accompagnés de vomissements à répétition et des nausées, apparaissant au réveil le matin, peuvent être les symptômes d’une tumeur au cerveau. Ces maux de tête peuvent aussi être les symptômes d’une commotion cérébrale ou d’un traumatisme crânien. Une consultation dans les plus brefs délais est essentielle lorsque le cas survient, car un retard de traitement peut être fatal pour la victime.

See also  Carpal tunnel: natural treatments

Migraines et perte de mémoire

Les maux de tête accompagnés d’une perte de mémoire, de troubles visuels ou de difficultés à se concentrer sont peut-être là encore les signes d’une tumeur, mais pas forcément maligne. En effet, les troubles visuels ou auditifs témoignent un dysfonctionnement des tissus cérébraux, source de l’apparition d’une tumeur.

Migraines et douleur dans le bras

Si la céphalée provoque des douleurs aiguës et en même temps la victime ressent des picotements ou d’un malaise dans le bras, la migraine peut être annonciatrice d’un accident vasculaire cérébral ou AVC. Le traitement immédiat est capital. En cas de retard et dans les meilleurs des éventualités, l’AVC conduit à des pertes d’élocution, la paralysie d’une partie du corps (la bouche, les bras, les jambes) et dont le rétablissement s’effectue par la pratique d’une rééducation progressive. Dans les pires des cas, il entraîne la mort.

Migraines Post-Accident

Une personne victime d’un accident peut ressentir une douleur violente et persistante quelques jours, voire, semaines après l’impact. Les maux de tête post-accident sont peut-être les symptômes d’un hématome cérébral. Des amas de sang se sont formés au niveau de cerveau après une rupture de vaisseau lors du choc. En l’absence d’un traitement rapide, l’hématome grossit et entraîne un coma parfois irréversible.

Migraines durant une grossesse

La femme enceinte est souvent sujette à des maux de tête passagère. Cependant, lorsque la douleur est vive et persistante, elle peut être le signe d’une pré-éclampsie. Le retard de traitement peut conduire au décès de l’enfant ou de la mère. Une analyse de la quantité des protéines dans l’urine ou de la pression artérielle est nécessaire pour diagnostiquer la maladie et y associer le traitement efficace.

See also  Soigner une otite avec un oignon : le remède de grand-mère ultime !

Que faut-il faire en cas de maux de tête persistants ?

Dans la majorité des cas, les maux de tête se traitent à base d’antalgiques comme le paracétamol. Cependant, il est toujours conseillé de consulter auprès de son médecin généraliste en cas de doute. À charge pour le médecin d’orienter son patient vers les branches spécialisées si le diagnostic présente des zones d’ombre. Des bilans de santé, des analyses, des scanners, des IRM ou encore des procédés d’identification de la source des maux de tête sont essentiels pour déterminer efficacement la maladie et pour pouvoir entamer le traitement en vue de la guérison.

Laisser un commentaire

Retour en haut
Retour haut de page