Quel est le danger de donner du polysilane à un nourrisson ?

Quand un enfant est encore nourrisson ou bébé, il est fréquent qu’il souffre de coliques, de reflux gastrique, de RGO ou encore de régurgitations. En réponse à ses maux de nourrisson, votre médecin ou pharmacien peut vous proposer comme solution le polysilane. Cependant, ce médicament n’est pas sans risques. Explications et alternatives.

Polysilane : définition et conditions d’utilisation

Prescrit chez l’adulte dans le cadre du traitement des douleurs et brûlures d’estomac, le polysilane peut également être prescrit chez le bébé et le nourrisson.

Qu’est-ce que le polysilane ?

Le polysilane UPSA ou diméticone est un médicament oral, qui existe sous format gel ou sachet, destiné à traiter les maux gastriques chez le nourrisson ou le bébé. Il va agir comme un pansement gastrique protecteur en adhérant aux muqueuses de l’estomac. Ce médicament aromatisé à la framboise peut également servir d’antiacide localement.

Chez le nourrisson, le polysilane en gel peut être administré en l’appliquant sur la tétine ou sur celle du biberon ou à l’aide d’une petite cuillère à café juste avant les repas sans dilution préalable. N’hésitez pas à consulter les informations données dans la notice afin de respecter la dose journalière à administrer à vos enfants et la posologie idéale selon la personne qui prend ce traitement.

Pour quelles raisons le polysilane est-il prescrit ?

Le plus souvent, le polysilane UPSA est proposé aux nourrissons qui souffrent de maux de ventre, de gaz, de ballonnements, de brûlures d’estomac ou de coliques du nourrisson. Ce gel peut également être conseillé par les médecins en cas de reflux, de RGO ou de régurgitations chez les bébés dès leur plus jeune âge.

See also  What's better, a nap or a walk after lunch?

Danger Polysilane Nourrisson

Polysilane : dangereux pour le nourrisson ?

Manque d’efficacité ou réel danger pour la santé du nourrisson, le polysilane est assez controversé. Existe-t-il des alternatives à ce médicament pour soulager les symptômes chez le bébé ou le nourrisson ?

Le danger de donner du polysilane

Selon certaines études, le polysilane UPSA en tube de gel ou en sachet manque d’efficacité prouvée sur les coliques du nourrisson alors qu’il est prescrit notamment pour ces douleurs. Contenant du sorbitol, le polysilane UPSA peut provoquer des diarrhées et des ballonnements chez le nourrisson, voire jusqu’à lui donner des crampes intestinales. Ce médicament est également composé de saccharose, non recommandé en cas de diabète et d’un conservateur de la famille des parabens qui peut être suspecté de perturber le système endocrinien.

Alternatives à ce médicament

Des alternatives au gel de polysilane peuvent être trouvées. On peut notamment préconiser l’administration de probiotiques pour rééquilibrer la flore intestinale, réguler le transit et faciliter la digestion. Cela peut être idéal en cas de troubles digestifs ou de coliques du nourrisson. En cas de RGO ou de régurgitations, votre pédiatre peut vous conseiller d’ajouter un épaississant au lait que vous donnez à votre bébé. Une autre possibilité qui peut être intéressante est l’ostéopathie qui obtient de très bons résultats sur les coliques.

Polysilane : un médicament à éviter chez le nourrisson

Le principal danger du polysilane ou des médicaments similaires réside dans les effets indésirables qu’ils peuvent provoquer chez l’enfant et dans sa composition. D’autres possibilités moins controversées existent pour soulager les troubles de l’estomac chez le bébé. Dans tous les cas, il est recommandé de demander l’avis de son pédiatre avant d’administrer n’importe quel traitement à son bébé ou nourrisson.

See also  How to lose weight effectively before summer?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
Retour haut de page