Qu’est-ce qu’un utérus rétroversé ?

L’utérus est un organe reproducteur féminin situé dans le bassin et composé du corps utérin, de l’isthme et du col utérin, il peut avoir différentes positions. La moins courante est appelée rétroversion.  Dans cet article, découvrez ce qu’est un utérus rétroversé.

Utérus rétroversé : définition et causes

L’utérus rétroversé n’est pas une anomalie ou une maladie, c’est une variante anatomique chez certaines femmes : l’utérus, au lieu d’être orienté vers l’avant, est incliné vers l’arrière. Toutefois, avoir un utérus rétroversé peut provoquer des douleurs, notamment dans certaines positions sexuelles.

Utérus rétroversé : qu’est-ce que c’est ?

L’utérus rétroversé, également appelé rétroversion utérine, est une variation de la position normale de l’utérus. Dans cette position, l’utérus est incliné vers le rectum, plutôt que vers l’avant. Il est important de noter que c’est une condition anatomique qui ne constitue pas une pathologie. En effet, environ 20 % des femmes ont un utérus rétroversé.

Causes de l’utérus rétroversé

La plupart du temps, l’utérus rétroversé est d’origine congénitale, donc présent dès la naissance. Cependant, il peut aussi s’agir d’une conséquence d’une maladie ou d’un événement comme une grossesse, une infection, une endométriose ou une chirurgie pelvienne. Par exemple, pendant la grossesse, l’utérus peut basculer vers l’arrière à mesure qu’il grossit et ne pas revenir à sa position initiale après l’accouchement. De plus, certaines conditions médicales, comme l’endométriose ou les fibromes utérins, peuvent également provoquer une rétroversion de l’utérus.

See also  Les nuisances sonores : quelle est la réglementation sur le bruit ?

Quels sont les symptômes d’un utérus rétroversé ?

Un utérus rétroversé ne provoque pas forcément de symptômes, certaines femmes ne s’en rendent même pas compte. D’autres peuvent ressentir des douleurs pelviennes, notamment pendant les règles ou les rapports sexuels. Ces douleurs peuvent être dues à la pression exercée par l’utérus sur le rectum ou à la traction des ligaments qui maintiennent l’utérus en place. Un utérus rétroversé peut aussi entraîner des problèmes urinaires.

Comment diagnostiquer un utérus rétroversé ?

Le diagnostic d’un utérus rétroversé se fait généralement lors d’un examen gynécologique, le médecin peut palper l’utérus par un toucher vaginal et sentir sa position. Il peut aussi réaliser une échographie pelvienne pour visualiser l’utérus. Si le praticien suspecte une cause sous-jacente à la rétroversion utérine, il peut prescrire d’autres examens complémentaires, comme une hystéroscopie, une laparoscopie ou une biopsie.

 

Quel est le traitement d’un utérus rétroversé ?

Un utérus rétroversé ne nécessite pas de traitement spécifique s’il n’entraîne pas de gêne ou de complication, il suffit de surveiller régulièrement sa position et son évolution. Si l’utérus rétroversé provoque des douleurs ou des problèmes urinaires, le médecin peut proposer des traitements médicamenteux, comme des anti-inflammatoires ou des antispasmodiques, pour soulager les symptômes. Il peut aussi conseiller des exercices de kinésithérapie ou de yoga pour renforcer les muscles du plancher pelvien et favoriser la bascule de l’utérus vers l’avant. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être envisagée pour corriger la position de l’utérus.

Femme Enceinte Mettant Sse Main Sur Son Ventre.jpg

Quelles sont les conséquences sur la fertilité et la grossesse ?

Un utérus rétroversé n’a pas d’impact négatif sur la fertilité ou la grossesse, il n’empêche pas la fécondation ni le développement de l’embryon. La plupart du temps, l’utérus se redresse naturellement au cours du premier trimestre de la grossesse, sous l’effet de la croissance du fœtus. Si ce n’est pas le cas, il peut y avoir un risque d’accouchement prématuré ou une difficulté à expulser le bébé.

See also  White discharge during pregnancy: is it normal?

Utérus rétroversé : que faut-il retenir ?

L’utérus rétroversé est une variation anatomique présente chez certaines femmes. Bien que généralement congénitale, elle peut résulter d’événements tels que la grossesse ou certaines conditions médicales. Le plus souvent, le fait d’avoir un utérus rétroversé n’a pas de conséquence sur la santé ou la fertilité. En cas de douleurs pelviennes ou de problèmes sexuels, il faut consulter un gynécologue.

Laisser un commentaire

Retour en haut
Retour haut de page