La famille recomposée : comment gérer la cohabitation ?

La famille recomposée : comment gérer la cohabitation ?

Faire partie d’une famille recomposée n’est pas facile pour tout le monde, que ce soit du côté des enfants ou des parents. C’est pourquoi nous vous donnons nos meilleurs conseils pour vivre ensemble.

Les enfants d’une famille recomposée

Il est important de connaître le ressenti de ses enfants, surtout lorsque vous vous séparez de son deuxième parent et que vous en introduisez un nouveau dans sa vie.

Que ressentent les enfants

Quand vous vous séparez, vos enfants peuvent souhaiter que leur mère et leur père se remettent ensemble. Même s’ils peuvent se sentir bien dans chacune de vos maisons et s’adapter aux règles de chacun. Parfois, la relation se passe bien entre les deux parents séparés, mais lorsque ça se passe mal, l’enfant peut être perdu. Cela devient plus compliqué lorsqu’il s’agit d’accepter un nouveau ou des nouveaux membres au sein du foyer.

L’arrivée des nouveaux membres

Il faut un temps d’adaptation pour que votre enfant ou vos enfants se sentent à l’aise avec l’idée d’accueillir un nouveau parent au sein de la famille. Il faut d’abord en parler longuement avec lui. Parlez de ses inquiétudes, ses ressentis et rassurez-le du mieux que vous pouvez pour qu’il ne se sente pas mis à l’écart dans votre nouveau mode de vie. Si votre nouveau conjoint ou nouvelle conjointe ont, eux aussi, des enfants, il faut prendre le temps d’en parler avec les vôtres ; de même pour une grossesse. Toutes les rencontres doivent se faire de manière officielle pour laisser le dialogue s’installer.

See also  Residence for seniors: 5 important criteria to make the right choice

Du côté des parents

Que ressentent les parents

Les parents aussi peuvent ressentir des peurs face à une séparation, ce qui peut rendre aussi l’enfant stressé. Aussi, si vous êtes le beau-parent, vous pouvez parfois ressentir des frustrations si l’enfant de votre conjointe ou conjoint ne vous accepte pas de suite ou encore que votre autorité n’est pas respectée. Laissez le temps à votre relation de se construire avec les enfants de chacun.

L’aménagement de nouveaux membres

Avant d’entamer une nouvelle vie pleine d’amour dans votre maison, parlez longuement à votre nouveau partenaire de la rencontre avec votre enfant ou vos enfants, et dans le cas contraire, de la rencontre avec les siens. En tant que nouveau parent, si vous devez accueillir votre nouvelle famille dans votre maison, il faut que cela se fasse progressivement, dans le cas où c’est vous qui devez aménager dans la maison de l’autre, c’est pareil.  S’il y a des enfants de chaque côté, laissez-leur le temps d’apprendre à se connaître, surtout s’ils ne sont pas du même âge.

Comment vivre ensemble dans une famille recomposée

De nombreux obstacles vont s’immiscer dans votre nouvelle vie, il faut apprendre à les surmonter. D’ailleurs, gardez en tête que la famille recomposée parfaite n’existe pas, chaque famille est différente ainsi que les conflits qui vont avec.

Les conflits

Les enfants ne sont pas toujours prêts à accepter un nouvel arrivant au sein de la famille. C’est pourquoi votre conjointe ou conjoint doit vous soutenir et faire comprendre calmement à l’enfant qu’il vous doit le respect et que votre autorité est égale à la sienne. Vous ne devez en aucun cas « acheter » la sympathie de l’enfant de l’autre, mais comprendre pourquoi il réagit comme cela avec vous. Vous pouvez alors entamer le dialogue avec l’enfant, cela ne peut que renforcer la relation entre vous. En tant que mère ou père, vous devez poser des limites à ne pas franchir, comme la violence.

See also  What to do in case of a bee or wasp sting?

L’éducation

Chaque parent a sa manière d’éduquer et même si vous n’êtes pas d’accord avec votre conjoint.e, n’oubliez pas que l’enfant a toujours connu son éducation. Il faut au préalable discuter entre vous de quelle manière vous voulez éduquer vos enfants et trouver un terrain d’entente pour toutes les situations.

La place de chacun

Enfin pour ce dernier conseil, que ce soit pour les enfants ou les parents, chacun doit trouver sa place. Il ne faut pas hésiter à se mettre à la place des autres pour comprendre leur point de vue et ainsi les aider à se sentir bien.

Laisser un commentaire

Retour en haut
Retour haut de page