Conseils pour une sieste réparatrice

Quelques minutes de sieste peuvent parfois suffire à redonner de l’énergie à votre organisme et vous permettre de continuer votre journée. Nos conseils pour une sieste réparatrice.

Qu’est-ce qu’une sieste réparatrice ?

Les siestes réparatrices s’effectuent en cas de coup de mou, d’insomnie, de nuit courte ou de rythme de sommeil irrégulier. Elles permettent de redonner un regain d’énergie à votre corps.

Contrairement à une sieste normale, elles sont beaucoup plus efficaces et réparatrices et évitent la phase de somnolence après le réveil. Il est alors conseillé de programmer un réveil pour ne pas dépasser une certaine durée. Ces siestes s’effectuent pendant la journée.

Attention, ne dormez que si vous en avez besoin. En effet, il n’est pas bon d’habituer votre organisme à dormir alors qu’il n’a pas sommeil. Cela peut alors lui donner de mauvaises habitudes.

Pourquoi faire une sieste réparatrice ?

Une sieste réparatrice peut s’effectuer n’importe où, il n’est pas obligatoire d’être dans son lit. Elle est utile en cas de coup de fatigue, de stress ou de somnolence durant la journée. Elle a un effet bénéfique sur la santé puisqu’elle permet au corps de recharger ses batteries.

Cette micro-sieste peut s’effectuer sur un temps de pause, ou le midi si vous êtes au travail, sur votre canapé, dans votre lit (de préférence au-dessus des draps pour ne pas associer cette action à celle du véritable sommeil de nuit) avec votre oreiller préféré, à votre convenance !

See also  Faut-il prendre des médicaments sous la langue ?

Quelle durée pour une sieste réparatrice ?

La durée idéale de la sieste réparatrice est de dix à vingt minutes, de préférence entre midi et quinze heures. 

Si vous êtes sujet aux troubles du sommeil, alors il peut être intéressant d’analyser quelle sieste serait bénéfique pour rattraper un cycle manquant, les micro siestes n’étant pas assez longues pour cela. Ces dernières permettent de prendre du repos dans la journée pour vous permettre de récupérer, mais ne remplacent pas un véritable sommeil régulier.

Sieste Réparatrice

 Comment savoir qu’une sieste est réparatrice ?

 Lorsqu’une sieste est réparatrice, vous sentez que votre corps a effectué une récupération. Vous vous sentez reposé, énergisé, calme. Ces quelques minutes peuvent avoir de nombreux bienfaits sur votre santé : baisser le niveau de stress, reposer votre organisme, vous rebooster et vous dynamiser.

Quelques conseils pour une sieste réussie

  •  Si vous le pouvez, choisissez un endroit sombre
  • Prenez une position confortable : la position horizontale est recommandée pour un meilleur sommeil. En cas de sieste sur un canapé ou un fauteuil soyez vigilant quant à votre position.
  • Évitez votre lit : le lit reste le moins adapté pour une sieste réparatrice. Il est à éviter si vous pouvez faire autrement, car il doit être associé à la nuit et au sommeil long. Alors pour ne pas perturber votre cycle, préférez votre canapé.
  • Déconnectez-vous : pour que votre sieste soit optimale, éteignez votre téléphone.
  •  Utilisez des méthodes d’endormissement douces : la méditation, les techniques de respiration, la musique douce sont des pratiques qui peuvent vous aider à dormir.

Faire du bien à votre corps

Les bienfaits des siestes réparatrices sont depuis quelque temps vantés. Dans le monde du travail, ce genre de sieste est répandu et permet un véritable rechargement de ses batteries. Alors qu’attendez-vous pour faire du bien à votre corps ?

See also  Comment reconnaître une fausse-couche précoce ou des règles ?

En cas de troubles du sommeil réguliers, consultez un spécialiste.

Laisser un commentaire

Retour en haut
Retour haut de page